Bienvenue chez Princesse Grenouille où l'année démarre en couture !

Pas de voeux, pas de souhaits, pas d'étoiles ni de flocons. Si j'avais pu faire une cure de sommeil pendant les deux dernières semaines, cela aurait été parfait.

Bon, on ne s'attarde pas sur tout cela. Parlons plutôt de ce qui me démange actuellement, qui m'occupe la nuit pendant mes insomnies (chacun ses occupations nocturnes, n'est-ce pas Perrine), et m'aide à me lever le matin : la couture ! Mais attention, pas de pochettes ou de sacs ou de trousses, mais de vêtements !

Après les premières satisfactions obtenues grâce au super, simplissime (et gratuit) patron Plantain de Deer and Doe, j'ai tâté de l'Arum, un autre patron "débutante" de la même maison.

Figurez-vous que j'ai fait une toile ! Une toile ! La première toile de ma vie !

Oui, parce que je dois dire que je ne débute pas en couture. J'ai beaucoup cousu pour moi et mes enfants il y a 25-30 ans pendant mes congés maternité et parentaux. Ce n'était pas toujours une réussite en ce qui concerne les vêtements qui m'étaient destinés, et j'ai laissé tomber quand j'ai repris le travail.

Depuis quelques temps j'ai sorti ma machine au bois dormant de l'oubli grâce à la couture d'accessoires.

Tout ce que j'ai découvert sur internet m'a aidée à comprendre qu'il ne suffit pas d'un patron pour réussir un vêtement qui va bien. J'ai beaucoup visité de blogs et lu les blogueuses-couseuses plus ou moins expérimentées, ce qui m'a bien motivée à replonger dans la confection avec un oeil neuf.

Donc, j'ai fait une toile : c'est-à-dire que j'ai fait un brouillon, un brouillon d'Arum avec un tissu récupéré du stock de belle-maman, pas vraiment vilain mais pas vraiment top non plus. En tout cas, il plaisait à ma fille, et comme la robe lui était destinée, tout cela s'annonçait plutôt bien.

Je l'ai coupé dans la taille 38 qui correspondait à ses mensurations d'après le tableau des tailles du patron. Bizarre, car ma fille est menue et s'habille en 36, S, voire XS.

Bon, pas grave, c'était une toile. J'ai tout fait bien comme il faut, le patron est très simple et ne présente aucun difficulté. Nolwenn l'a essayée en arrivant pour son petit séjour à la maison. Un peu grande, mais pas choquant, par contre, extrêmement transparente. Impossible à porter telle quelle. Je l'ai donc raccourcie pour faire une blouse qu'elle a portée pour le réveillon.

 

Arum1 1a   Arum1 2aArum1 3a

Désolée, on ne voit pas grand chose !

 

J'ai donc confectionné la vraie robe en taille 36 (quelle barbe de redécalquer le patron !), sans faire aucune modification, dans un beau jersey un peu lourd et avec juste ce qu'il fallait d'élasticité, acheté avec elle lors de ma virée à Rennes en novembre .

Arum2 1a

Arum2 2a

Arum2 3a

Photos prises le 27 décembre, même pas froid !!!

 

Voilà ! Elle lui plaît, je la trouve ravissante, nous sommes contentes toutes les deux ! Je trouve même ce rouge joli et cela met un peu de couleur dans sa garde-robe (très noire-grise-bleue) !

 

Bilan

Ce patron est vraiment très simple, et la robe peut aisément être cousue en une demi-journée.

Il est joliment dessiné en ce qui concerne le corps de la robe. Les découpes du dos sont top !

J'aime moins les emmanchures kimono qui, c'est vrai, en font un patron ultra-facile pour les débutantes. Et comme toutes les autres qui l'ont cousue avant moi, je confirme qu'elles ne sont pas gênantes pour porter un gilet par-dessus.

Le tissu choisi est à mon avis parfait pour ce modèle. Il lui donne un joli tombant, souple sans être moulant, assez épais pour une robe d'hiver.

La robe est très confortable, mais attention de ne pas trop se pencher ou lever les bras !

J'ai utilisé beaucoup moins de tissu que préconisé (ayant horreur du gaspillage, je fais toujours en sorte de perdre le moins de tissu possible à la coupe). J'ai tout casé dans une seule hauteur d'un mètre vingt au lieu de deux ! Il me reste de quoi faire un petit cardigan. La robe revient donc à moins de 15 euros avec le fil.

Je ne la ferai pas pour moi à cause des emmanchures, même si j'adore la coupe de cette robe. J'ai essayé la toile taille 38 - en me tortillant un peu - la ligne du dos est vraiment très très jolie. Je serais enchantée qu'Eléonore propose le même patron avec des manches montées !!!!