J'ai déjà eu l'occasion de dire ici tout le bien que je pense de Ravelry, qui se définit simplement comme "a free site for knitters and crocheters".

Plus de six millions de personnes du monde entier y sont inscrites, chacune bénéficiant de son propre espace où partager ses réalisations,  ses créations, ses projets, et si elle le souhaite ses réflexions et ses humeurs, autour du tricot ou pas...

Immense banque de données, outil de recherche merveilleusement ergonomique (pourquoi les applications professionnelles ne sont elles pas aussi bien conçues ????), groupes d'utilisateurs de tous les pays et forums dans toutes les langues, concepteurs totalement dévoués à la cause tricotesque, c'est le pays des merveilles !

Cerise sur le gâteau, il est en cours de traduction - en français par exemple, et j'imagine que c'est ce qui vous intéresse......  Eh oui, vous pouvez maintenant choisir de l'afficher dans votre langue en cliquant sur "Français" tout en bas des pages du site. Il ne faut pas trop en demander quand même, tout n'est pas encore traduit en langue de Voltaire, mais suffisamment pour utiliser les principales fonctionnalités si vous êtes réfractaire à celle de Shakespeare.

Ce que j'apprécie également avec Ravelry, c'est qu'il ne vous inonde pas de messages pour vous inciter à aller voir telle ou telle nouveauté qui doit forcément vous intéresser, comme le fait Pinterest par exemple que je pratique un peu mais que je trouve trop envahissant.

Si vous recevez un message par le biais de Ravelry, c'est qu'une personne membre vous a écrit personnellement. C'est la plupart du temps pour vous dire de gentilles choses ou vous poser des questions sur vos réalisations, ce qui est généralement plutôt agréable :). Ou bien Ravelry vous informe que quelqu'un a parlé de vous ou d'un de vos ouvrages dans un forum (on dit en anglais qu'on vous a chauffé les oreilles), et en principe ce n'est pas pour dire du mal, il règne un très bon esprit de partage et de critique constructive dans cet univers. Bien sûr, vous avez aussi le choix de ne pas recevoir de notifications.

Si vous restez réfractaire aux échanges, Ravelry peut vous être malgré tout formidablement utile pour organiser votre propre domaine de tricot ou de crochet. Dans votre espace personnel vous avez la possibilité de créer :

Un répertoire de vos ouvrages, avec absolument tous les détails dont vous pouvez avoir besoin de vous souvenir : patron, fil, aiguilles utilisés, destinataire, taille, dates de toutes les étapes, valeurs d'échantillon, photos, etc

 

projets

Liste des projets réalisés ou en cours

 

ex projet

Exemple d'une page projet

 

 

- Le stock de laines que vous possédez, marque, qualité, bain, couleur, lieu et date d'achat, utilisation envisagée, utilisation faite, nombre de pelotes, poids, métrage acquis, utilisés et restants, ....

 

Stock

Le stock (j'ai fait un classement par couleur des pelotes non utilisées)

 

ex stock laine

Un exemple de laine en stock partiellement utilisée

 

 

- Un répertoire de tous les patrons et réalisations que vous aimez, avec possibilité de les indexer et de les classer à votre idée

 

fav

Les favoris

 

 

 

- Une liste des projets que vous avez l'envie ou la ferme intention de mettre en oeuvre

Queue1

La queue ou liste d'attente

 

- Un répertoire de vos amis, avec leur activité sur Ravelry et éventuellement sur leur blog

amis

 

 

- Une boite à lettres

 

- Votre propre bibliothèque de patrons trouvés sur Ravelry (gratuits ou payants achetés) avec leurs mises à jour si de nouvelles versions sont publiées et bien sûr la possibilité de les classer

biblio

La bibliothèque (j'aime beaucoup les petites étagères...)

 

- La liste des groupes auxquels vous appartenez et des événements auxquels vous participez

Et encore deux ou trois petites choses......

 

Des liens existent partout entre ces différents espaces et les informations qu'ils contiennent, ce qui rend leur création très facile et permet de faire des tris et des recherches de toute sorte.

Par exemple, si vous avez acheté un nouveau fil, inutile de taper toutes ses caractéristiques : en saisissant simplement la marque et la qualité, vous aurez un lien vers la base de donnée qui vous indiquera la liste des coloris, la composition, le poids d'une pelote, etc. Même les principales boutiques de vente de laine sont recensées !

 

Des pages d'aide technique à l'utilisation sont disponibles dans plusieurs langues sur le site. Vous trouverez également réponse à vos questions dans les différents forums, la communauté ravelresque étant très serviable. Pour ma part, c'est dans le groupe francophone "Tricot and Co" que j'ai trouvé refuge et toute l'aide nécessaire pour démarrer. 

 

 Depuis bientôt six ans que j'y suis inscrite, j'ai enregistré 190 ouvrages réalisés, j'ai stocké un peu plus de 250 références de fil, j'ai "favorité" près de 4000 patrons et réalisations, j'ai chargé 532 patrons dans ma bibliothèque, et placé dans ma liste d'attente ("queue" en bon anglais) bien plus de projets que je ne pouvais en réaliser.

Au fur et à mesure, j'ai mis un peu d'ordre dans tout ça :). Grâce à la possibilité de créer des sous-groupes (bundle) dans ses favoris, j'ai fait un pré-tri de modèles que j'ai envie de réaliser, soit moins de 200 patrons, oups, quand même !

favoris

Cela me permet de placer dans ma file d'attente uniquement ceux que je vais vraiment tricoter, ceux pour lesquels j'ai une "commande", le fil et/ou le patron.

Il y en a dix aujourd'hui dans cette liste, prévus pour être faits dans les mois qui viennent, dix projets pour lesquels j'ai déjà la laine et le patron (sauf un que je n'achèterai qu'au moment de monter les mailles). Cela paraît raisonnable, sachant que j'ai trois ou quatre en-cours...

 

Et l'écharpe qui n'était pas prévue me demanderez vous ? Je ne vous en ferai pas de photo, elle n'en vaut pas la peine...

C'est une de ces bandes de mousse bleue avec velcro, qu'on vous passe autour du cou et du bras pour maintenir ce dernier replié près du corps en cas de blessure....

Une chute malencontreuse samedi soir m'a en effet valu un passage aux urgences dimanche matin, et un diagnostic de fracture du radius au niveau du coude. Six semaines d'immobilisation avec surveillance radiographique, pas de plâtre mais peut-être une vis si l'os se déplace...

Je vais quand même réussir à tricoter un peu j'espère, mais pour la couture, ça va être plus difficile ;-) !!!!