C'est peut-être parce que c'est l'été, mais mon temps d'écran a considérablement diminué.

Résultat : je n'arrive plus à répondre à vos commentaires (mais merci de m'encourager à continuer à venir ici :-) !), je n'arrive plus à aller voir et commenter les blogs des copinautes et j'ai au moins deux mois de retard dans mes publications...

Aujourd'hui, je vais passer en revue rapidement deux de mes derniers ouvrages laineux :

Un gilet pour l'anniversaire de Nina (deux ans déjà !). Un très joli modèle signé Oomieknits, Amelia, que je vous recommande. J'aime particulièreement le motif de dentelle sur les épaules :

 

Amélia (4)

 

Réalisé en 4 ans avec une laine de mon stock, aucune difficulté, aucune modification.

 

Amélia (2)

 

Amélia (3)

Amelia par Oomieknits, taille 4 ans - Garnstudio Drops Cotton Light coloris 18, moins de 5 pelotes - Aiguilles n°4 - Boutons du marché de Pont L'Abbé

 

Enregistrer

 

Deuxième ouvrage, une grande étole tricotée en juin : le Starting Point, un Mystery KAL organisé par Joji Locatelli pour un magnifique modèle.

Principale indication pour démarrer cet ouvrage : la quantité de fil à prévoir. Soit cinq écheveaux, à raison de 250 à 400 m de chaque couleur, une claire, un variée, une sombre et deux médium.

Voilà mon choix, puisé dans mon stock :

Ecureuil (17)

 

De gauche à droite, et de bas en haut, cinq écheveaux adorés : (Vi)laines Tordues MCN "Dresser un écureuil", Lilou Delicate Fingering "Snow Leopard", Malabrigo Yarns Sock "Arbol", Madeline Tosh Merino Light "Tannehill", (Vi)laines Précieuses Fingering "Les Pistaches de l'Apéro".

 

Ecureuil (22)

 

Première semaine, première étape : on tricote deux triangles identiques. A ce stade, on ne sait pas du tout où on va, et c'est dur de couper ces beaux écheveaux à chaque nouvelle rayure ! Mais je fais confiance à Joji.

 

Ecureuil (23)

 

Deuxième semaine, deuxième étape : on tricote droit pour allonger les triangles. Aux troisièmes et quatrièmes étapes, on les allonge chaque fois un peu plus. Là, j'ai mis mon petit grain de sel perso en faisant quelques rayures supplémentaires pour utiliser mon fil au maximum et pour avoir une étole encore plus grande.

Et le top, c'est la cinquième étape, celle où on assemble les deux parties par de nouveaux triangles, sans couture ni grafting. Le résultat est assez spectaculaire !

Ecureuil (15)

Le centre de l'étole : en haut en bas, les triangles qui la finissent.

 

Ecureuil (7)

 

Ecureuil (5)

Elle va s'accorder avec ma garde-robe...

 

Et voilà comment on allège son stock de près de 1400 mètres en cinq semaines sans même trouver le temps long !