Nous avons passé en Irlande une semaine riche en découvertes, allant d'émerveillement en émerveillement.

Les appareils photos ont carburé, mais l'accueil si naturel et si chaleureux des Irlandais est bien le souvenir le plus formidable que je garde de ce pays magique.

J'avais promis aux copines du café-tricot un reportage tricotesque, puisque l'Irlande a - dirons-nous - quelques affinités avec la laine.

Et devinez quoi ? Le voyage a commencé par un café-tricot sur le ferry, et oui, parce que la veille du départ j'ai su que Perrine, alias le point et la ligne prenait le même bateau que moi ! Non ! Mais si ! Quelle coïncidence !

Nous nous sommes donc retrouvées sur le pont numéro 6 avec nos aiguilles. la preuve en photo :

P1220048

Bon, on ne voit pas trop que nous sommes sur un bateau, d'accord. Il faut me croire sur parole ! Vous noterez que je porte mon petit gilet gris. Je suis occupée avec mon deuxième "gentleman", le premier (que je vous montrerai bientôt) étant vraiment trop grand pour mon petit bonhomme.

Une fois sur place, il a fallu attendre l'excursion sur les Iles d'Aran pour voir les premières pelotes.

Bien sûr, auparavant, on a croisé de la laine sur pattes tout au long de nos randonnées.

1-Reportage irlande

Les moutons sont de grands timides. Si on s'en approche trop, on n'arrive à les photographier que de dos... alors il faut les saisir de loin. Et voyez celui-ci, comme il se cache (C'est sa couleur bleu-blanc-rouge qui lui fait honte ?) :

P1220554

Au hasard de la route, tout au bout de la bien nommée Sky Road, nous avons rencontré un éleveur en pleine taille de toison

IMGP3595 IMGP3596

P1080909

Dommage, je n'ai pas pensé à prendre son instrument de coupe, des ciseaux sûrement très anciens, rien à voir avec les tondeuses électriques.

Donc, sur Inishmore (la plus grande des Iles d'Aran), voici les images qui nous accueillent au premier arrêt taxi (ne passant qu'une petite journée sur l'île, nous avons choisi ce moyen de locomotion : le plus rapide, mais un peu frustrant quand même).

1-Reportage irlande1-001

Des pulls suspendus au soleil, en points irlandais bien sûr, de toutes les formes et de toutes les couleurs.

Dans les boutiques, encore des pulls, des accessoires tricotés, des bricoles, des souvenirs,

1-Reportage irlande2

Et des pelotes de laine !

P1220466

Là, j'ai hésité longtemps entre la "New Celtic Aran" toute soupic lavable en machine (celle que j'ai dans les mains) et les laines tweed beaucoup plus rêches. Je suis repartie avec la douce, pour constater dans le bateau du retour qu'elle était "Made in Turquey" !!! J'espère que la matière première vient quand même d'irlande...

De retour au port, il restait un peu de temps pour visiter les deux autres magasins d'Aran Sweaters.

Inishmore wool market

Photo Google Maps @Mitmount

La fatigue étant là, j'ai un peu zappé que j'étais en reportage, je n'ai pas fait beaucoup de photos et la plupart sont ratées... Volià quand même quelques écheveaux :

P1220511

De jolis bonnets jacquard :

P1220512

Et un peu d'espionnage de points irlandais :

 1-Reportage irlande4

Pas de craquage avant de reprendre le bateau. Je suis revenue sur la grande ïle avec seulement mes pelotes de vrai faux aran superwash.

Mais... il y a eu encore l'étape Galway et son superbe magasin O' Maille !

OMaille

Photo du site web du magasin

Tout plein d'écheveaux et de pelotes de toutes les couleurs, des piles et des piles de pulls irlandais tricotés main, et ... pas de photos tellement j'ai passé de temps à tripoter la laine, à me décider pour une qualité et une couleur, mais aussi à échanger avec Anne qui tient le magasin (et les aiguilles) avec son mari Ger. J'ai oublié de prendre des photos, mais aussi mes complexes en anglais tant la discussion avec cette passionnée m'a emportée... Là encore, je remercie Ravelry et les rudiments d'anglais tricotesque que j'y ai appris ;-)

P1220630

Unique photo de la vitrine de O' Maille

De retour au Cottage j'ai immortalisé mon butin sur la couette fleurie du lit :

1-Reportage irlande5

Je suis encore un peu sceptique sur la possibilité de porter un pull dans cette laine, mais les couleurs étaient trop belles !